LE GRAND BAIN

C’est dans les couloirs de leur piscine municipale que Bertrand, Marcus, Simon, Laurent, Thierry et les autres s’entraînent sous l’autorité toute relative de Delphine, ancienne gloire des bassins. Ensemble, ils se sentent libres et utiles. Ils vont mettre toute leur énergie dans une discipline jusque-là propriété de la gent féminine : la natation synchronisée. Alors, oui c’est une idée plutôt bizarre, mais ce défi leur permettra de trouver un sens à leur vie… Gilles Lellouche Mathieu Amalric, Guillaume Canet, Benoît Poelvoorde, Jean-Hugues Anglade, Virginie Efira

STAR WARS – LES DERNIERS JEDI

Les héros du Réveil de la force rejoignent les figures légendaires de la galaxie dans une aventure épique qui révèle des secrets ancestraux sur la Force et entraîne de surprenantes révélations sur le passé… Rian Johnson Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Mark Hamill, Adam Driver

T2 TRAINSPOTTING

D’abord, une bonne occasion s’est présentée. Puis vint la trahison. Vingt ans plus tard, certaines choses ont changé, d’autres non. Mark Renton revient au seul endroit qu’il ait jamais considéré comme son foyer. Spud, Sick Boy et Begbie l’attendent. Mais d’autres vieilles connaissances le guettent elles aussi : la tristesse, le deuil, la joie, la vengeance, la haine, l’amitié, le désir, la peur, les regrets, l’héroïne, l’autodestruction, le danger et la mort. Toutes sont là pour l’accueillir, prêtes à entrer dans la danse… Danny Boyle Ewan McGregor, Ewen Bremner, Jonny Lee Miller, Robert Carlyle, Kelly Macdonald

MARS ATTACKS

Effervescence sur la planète Terre. Les petits bonshommes verts ont enfin décidé de nous rendre visite. Ils sont sur le point d’atterrir dans leurs rutilantes soucoupes. La fièvre des grands jours s’empare de l’Amerique dans une comédie de science-fiction nostalgique des années cinquante. Tim Burton Jack Nicholson, Glenn Close, Pierce Brosnan, Annette Bening, Jim Brown

AVE, CESAR!

La folle journée d’Eddie Mannix va nous entraîner dans les coulisses d’un grand studio Hollywoodien. Une époque où la machine à rêves turbinait sans relâche pour régaler indifféremment ses spectateurs de péplums, de comédies musicales, d’adaptations de pièces de théâtre raffinées, de westerns ou encore de ballets nautiques en tous genres. Eddie Mannix est fixer chez Capitole, un des plus célèbres Studios de cinéma américain de l’époque. Il y est chargé de régler tous les problèmes inhérents à chacun de leurs films. Un travail qui ne connaît ni les horaires, ni la routine. En une seule journée il va devoir gérer aussi bien les susceptibilités des différentes communautés religieuses, pour pouvoir valider leur adaptation de la Bible en Technicolor, que celles du très précieux réalisateur vedette Laurence Laurentz qui n’apprécie que modérément qu’on lui ait attribué le jeune espoir du western comme tête d’affiche de son prochain drame psychologique. Il règle à la chaîne le pétrin dans lequel les artistes du studio ont l’art et la manière de se précipiter tous seuls. En plus de sortir une starlette des griffes de la police, ou de sauver la réputation et la carrière de DeeAnna Moran la reine du ballet nautique, Eddie Mannix va devoir élucider les agissements louches du virtuose de claquettes, Burt Gurney. Cerise sur le gâteau, il a maille à partir avec un obscur groupuscule d’activistes politique qui, en plein tournage de la fameuse superproduction biblique AVE CÉSAR lui réclame une rançon pour l’enlèvement de la plus grosse star du Studio, Baird Whitlok. Le tout en essayant de juguler les ardeurs journalistiques des deux jumelles et chroniqueuses ennemies, Thora et Thessaly Thacker. La journée promet d’être mouvementée. Joel Coen, Ethan Coen Josh Brolin, George Clooney, Alden Ehrenreich, Ralph Fiennes, Scarlett Johansson

STAR WARS LE REVEIL DE LA FORCE

Dans une galaxie lointaine, très lointaine, un nouvel épisode de la saga « Star Wars », 30 ans après les événements du « Retour du Jedi ». J.J. Abrams Daisy Ridley, John Boyega, Oscar Isaac, Adam Driver, Harrison Ford

ASTERIX ET LE DOMAINE DES DIEUX

Nous sommes en 50 avant Jésus-Christ ; toute la Gaule est occupée par les Romains… Toute ? Non ! Car un village peuplé d’irréductibles Gaulois résiste encore et toujours à l’envahisseur. Exaspéré par la situation, Jules César décide de changer de tactique : puisque ses armées sont incapables de s’imposer par la force, c’est la civilisation romaine elle-même qui saura  séduire ces barbares Gaulois. Il fait donc construire à côté du village un domaine résidentiel luxueux destiné à des propriétaires romains. : « Le Domaine des Dieux  ». Nos amis gaulois résisteront ils à l’appât du gain et au confort romain ? Leur village deviendra-t-il une simple attraction touristique ? Astérix et Obélix vont tout faire pour contrecarrer les plans de César. Louis Clichy Roger Carel, Guillaume Briat, Lorànt Deutsch, Laurent Lafitte, Alexandre Astier

7 Psychopathes

Marty est un scénariste hollywoodien en panne d’inspiration. Confronté àl’angoisse de la page blanche, il peine à écrire son nouveau projet de film au titre prometteur : 7 PSYCHOPATHES. Son meilleur ami Billy, comédien raté et kidnappeur de chiens à ses heures, décide de l’aider en mettant sur sa route de véritables criminels. Un gangster obsédé par l’idée de retrouver son Shih Tzu adoré, un mystérieux tueur masqué, un serial-killer à la retraite et d’autres psychopathes du même acabit vont alors très vite prouver à Marty que la réalité peut largement dépasser la fiction… Martin McDonagh Colin Farrell, Woody Harrelson, Abbie Cornish, Christopher Walken, Sam Rockwell

Django Unchained

Le dernier Tarantino est toujours attendu avec un mélange d’excitation enthousiaste et d’angoisse de la déception. Avouons que nous ne sommes en rien déçu et que la jouissance cinéphilique du dernier opus tarantinesque est franchement là. Nouvelle œuvre fleuve : synthèse de ses ambitions habituelles, réinvention de son propre cinéma en même temps que des codes d’un genre, le western, pour mieux le sublimer et lui redonner ses lettres de noblesse. Après Inglorious Basterds où il revisitait avec plus ou moins de bonheur l’histoire de la Seconde Guerre mondiale, c’est cette fois au destin des esclaves d’Amérique qu’il s’attache et plus particulièrement au parcours d’un homme qui se libère de ses chaînes, Django. Ça dure 2h44 et ça décoiffe, entraîne, immerge et nous mène par le bout du nez dans un récit à la mise en scène virtuose et aux comédiens excellents. Les dialogues sont comme toujours très écrits et mis en bouche par des interprètes qui les savourent comme un grand vin. Si Christoph Waltz et Jamie Foxx portent dans leur folie la griffe du réalisateur (mais avec quel brio encore une fois), Leonardo Di Caprio et Samuel L. Jackson sont nouveaux dans la catégorie des vilains. Le premier pour sa composition spectaculaire d’un propriétaire terrien dont le raffinement de façade dissimule à peine le goût pour les mises à mort sanglantes, le second pour sa figure inversée de méchant à la peau noire, pire que tous les salopards blancs croisés dans le récit. Ce film nous fait passer du rire aux larmes, travaille à la pointe du couteau nos pulsions vengeresses et met à l’épreuve nos désirs les plus enfouis. Tarantino est indéniablement un grand cinéaste «post-moderne», en ce sens qu’il n’a de cesse de réutiliser à l’infini les formes cinématographiques pour mieux les réinventer et nous permettre de nous en délecter. Quentin Tarantino Jamie Foxx, Christoph Waltz, Leonardo DiCaprio, Kerry Washington, Samuel L. Jackson