jeudi 29 janvier 2015
Photo de l'évènement
19H30 // 

Soirée avec Michaël Gaumnitz

Une soirée avec Michaël Gaumnitz autour de deux filmsRencontre à l’issue des projections Un verre amical conclura la séance

Ecran 2 : MICHAëL GAUMNITZ
Durée : 2h00 - tarif unique : 4,50€, abonnées : payez une place, venez à deux !
Partager sur... Facebook Twitter Partager Soirée avec Michaël Gaumnitz avec un ami

DE CINEMA ET DE PEINTURE

une soirée avec Michaël Gaumnitz autour de deux films
rencontre à l’issue des projections

un verre amical conclura la séance

 

« L’art est une blessure qui devient une lumière… »
Il aura fallu presque toute une vie de recherche et de création à Michaël Gaumnitz pour rencontrer le peintre en lui. « Un peintre converti au cinéma », selon son expression. Le sens profond d’une oeuvre s’éprouve dans son cheminement même. De la confrontation douloureuse à son histoire et à son héritage, Michaël Gaumnitz, heureux qu’on l’ait un jour défini comme cinématographiste, a exploré tous les états et l’esthétique de l’image filmée et de l’image graphique. Aujourd’hui, l’artiste est prêt à faire un arrêt sur
image, un arrêt en peinture.

 

PAUL KLEE, LE SILENCE DE L’ANGE
DE MICHAËL GAUMNITZ
France/2005/couleur/52 minutes/documentaire
Un précieux voyage dans l’oeuvre d’un architecte de la couleur, peintre majeur du XXe siècle. L’oeuvre de Paul Klee (1879-1940) est immense: neuf mille pièces en marge de tous les courants artistiques de leur temps. Paul Klee, dépassant l’opposition abstraction/figuration, révolutionna le concept classique de composition et l’utilisation de la couleur. Les écrits de Paul Klee fournissent à Michaël Gaumnitz la trame d’un film essentiel qui fait sienne l’approche de l’artiste visionnaire. « Je connaissais le peintre, le prodigieux inventeur de signes et de formes, j’ai découvert le théoricien subtil, le musicien et le poète. C’est un peintre qui pense en images. » MG


SEULS CONTRE HITLER

DE MICHAËL GAUMNITZ
France/2012/couleur/52 minutes/documentaire
Inspiré du roman de Hans Fallada, Seul dans Berlin (Éd. Denoël)

Prix Label Image - Festival Les Passeurs de Lumières 2013.

Le film raconte la véritable histoire des époux Hampel qui décidèrent, à leur manière, de résister à la machine de guerre national-socialiste, en disséminant, à partir de septembre 1940, des cartes postales comportant des propos subversifs dans différents quartiers de Berlin. «Au plan de la forme, j’étais aux frontières du documentaire, entre réalité, fiction et littérature: j’avais un roman, trois films de fiction autour de cette histoire, le dossier qui relate la traque de la Gestapo et l’histoire réelle de ce couple. Le travail de montage a permis de tricoter de manière extrêmement subtile les archives et la fiction, à tel point qu’à certains moments, on ne sait plus très bien dans quel registre on se trouve, ce qui crée un
effet de distanciation. » MG

Soirée avec Michaël Gaumnitz