dimanche 29 mars 2015
Photo de l'évènement
Vidéo Lire la vidéo
La Sapienza, d'Eugène Green - Bande-annonce    1:43
16H00 // 

La sapienza

Rencontre-lecture avec Christelle Prot Landman, comédienne.

Ecran 2 : CHRISTELLE PROT LANDMAN
Durée : 1h44 - tarif habituel, abonnées : payez une place, venez à deux !
Partager sur... Facebook Twitter Partager La sapienza avec un ami

LA SAPIENZA D’EUGÈNE GREEN
France-Italie/2014/couleur/1h44/VO sous-titrée
avec Fabrizio Rongione, Christelle Prot Landman, Ludovico Succio, Arianna Nastro
en sortie nationale / programmation sur une semaine

 

À cinquante ans, Alexandre a derrière lui une brillante carrière d’architecte. En proie à des doutes sur le sens de son travail et sur son mariage, il part en Italie, accompagné de sa femme, avec le projet d’écrire un texte qu’il médite depuis longtemps sur l’architecte baroque, Francesco Borromini. En arrivant à Stresa, sur les rives du Lac Majeur, le couple fait la connaissance de deux jeunes gens, un frère et une soeur, d’une beauté angélique, qui donneront un tout autre tour à cette échappée italienne.

 

On attendait depuis La Religieuse portugaise, il y a cinq ans, des nouvelles de ce cinéaste précieux, amoureux du baroque, mélomane et lettré, que nous aimons à l’Écran. Dès son premier film, Toutes les nuits (pour lequel, Christelle Prot a reçu le Prix Michel-Simon, en 2001), naissait un univers singulier et raffiné où l’amour de la langue cisèle des plans admirablement composés, où une distance bressonienne
magnifie sentiments et émotions. Plus que tout autre, La Sapienza est un film sur la lumière. Celle de l’Italie d’abord. Celle qu’Alexandre, architecte célèbre, échoue encore à capter dans ses oeuvres. Celle que Borromini, lui, est parvenu à saisir – l’architecture conçue comme la création d’espaces où les gens peuvent trouver l’esprit et la lumière. La lumière, c’est aussi celle qui a déserté le couple, hanté par une présence fantomatique, auquel une seconde vie peut être donnée dans une transmission filiale avec le frère et la soeur. La lumière, c’est enfin celle qu’irradie Christelle Prot Landman, apparition intense d’une actrice inattendue, à la voix cristalline, dont l’éclat du regard et la beauté semblent venus d’un autre âge.

La sapienza