lundi 2 mars 2015
Photo de l'évènement
Vidéo Lire la vidéo
Inupiluk extrait1    1:58
20H30 // 

INUPILUK + LE FILM QUE…

rencontre avec Sébastien Betbeder et Thomas Scimeca, comédien. en partenariat avec Cinémas 93

Ecran 2 : 
Durée : 2h00 - Tarif habituel, abonnés : payez une place, venez à deux !
Partager sur... Facebook Twitter Partager INUPILUK + LE FILM QUE… avec un ami

INUPILUK + LE FILM QUE NOUS TOURNERONS AU GROËNLAND
2 FILMS DE SÉBASTIEN BETBEDER
France/2014/couleur/durée totale 1h06 (34’+32’)
avec Thomas Blanchard, Thomas Scimeca, Ole Eliassen, Adam Eskildsen

César 2015 du meilleur court métrage / Prix Jean Vigo 2014 / Prix du public, Clermont-Ferrand 2014
Inupiluk a bénéficié de l’Aide au film court en Seine-Saint-Denis
en sortie nationale / programmation sur deux semaines

 

INUPILUK : Le père de Thomas, explorateur au Groën land, le charge d’accueillir ses amis inuits, Ole et Adam, pour leur première visite à Paris. Thomas demande à son ami Thomas de l’aider.

 

LE FILM QUE NOUS TOURNERONS AU GROËNLAND : Sébastien Betbeder et ses comédiens, les deux Thomas, se donnent rendezvous pour imaginer le scénario du film qu’ils vont bientôt tourner au Groënland. Une suite à Inupiluk où on retrouvera Ole et Adam… Tout est réel et tout est fiction. Ole et Adam vivent réellement dans un petit village du Groënland et c’était la première fois qu’ils venaient en France. Sébastien Betbeder (2 Automnes 3 hivers) embarque les deux Inuits dans une fiction et les met entre les mains de deux comédiens, Thomas Blanchard, déjà dans 2 Automnes 3 hivers, et Thomas Scimeca, membre des Chiens de Navarre.

 

Nous voilà partis avec eux, en virée dans Paris, au zoo de Vincennes, au bord de la Manche. Une épopée dans laquelle les sentiments et les émotions sont vrais – voir des fauves, toucher l’écorce d’un arbre pour la première fois – sublimes séquences qui nous terrassent d’émotion. Puis le rire revient, complice, à mesure que la présence d’Ole et d’Adam ré-enchante la vie des deux Thomas. C’est Jean Rouch chez les burlesques. En avril prochain, la fine équipe s’envolera pour le Groënland et le tournage d’un long métrage sur place. Entreprise unique pour un objet précieux de cinéma, ce qu’annonce Le Film que nous tournerons au Groënland, ovni inclassable, impossible à raconter, qu’il faut juste venir voir. Et si dans Inupiluk, on pleure et on rit, dans Le Film…on pleure de rire !

 

Un verre givré conclura la soirée.

INUPILUK + LE FILM QUE…