vendredi 25 mai 2018
Photo de l'évènement
Vidéo Lire la vidéo
Des Figues en avril Bande-annonce VOSTFR (2018)    1:58
19H00 // 

DES FIGUES EN AVRIL

Coup de cœur Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen Orient. Rencontre avec le réalisateur.

Ecran 2 : NADIR DENDOUNE
Durée : 58 minutes - Tarif unique : 4.50 euros
Partager sur... Facebook Twitter Partager DES FIGUES EN AVRIL avec un ami

DES FIGUES EN AVRIL 

de Nadir Dendoune

France/2018/couleur/58'/documentaire

du 23 au 29 mai 2018

 

Des figues en avril est d'abord une magnifique déclaration d’amour d’un fils pudique à sa mère, héroïne du quotidien. Le film dessine le portrait drôle et bouleversant de Messaouda Dendoune, filmé par son fils Nadir. Au delà de la personnalité attachante, malicieuse, déterminée et passionnée de la vieille dame de 82 ans, on la découvre au quotidien dans son deux pièces de l’Ile Saint Denis, ponctué par la présence invisible de l’absent. Elle apprend désormais à vivre seule depuis que son mari Mohand, atteint de la maladie d’Alzheimer, a été placé en maison médicalisée. Messaouda raconte avec fierté, sa France des quartiers populaires et le devenir de ses enfants.

 

« Attention, ce n’est pas un film communautaire ! il parle à tout le monde. » prévient le réalisateur. L’absence d’œuvres cinématographiques mettant en avant des mères de familles immigrée est flagrante, pour lui : « Il n’y a quasiment pas de film qui donnent la parole aux femmes de cet âge là. En France, quand tu es pauvre, vieux, une femme, qui ne parle pas la langue, qui ne sait pas lire, tu es disqualifiée, tu n’existes pas. »

DES FIGUES EN AVRIL