vendredi 15 avril 2016
Photo de l'évènement
19H00 // 

Cinéma Comorien

Carte blanche à Soeuf Elbadawi, auteur comorien, en résidence à la librairie Folies d’Encre et rencontre avec les réalisateurs, à l’issue des projections.

Ecran 2 : SOEUF ELBADAWI
Durée : 2h - Entrée libre.
Partager sur... Facebook Twitter Partager Cinéma Comorien avec un ami

"Aux Comores, la production cinématographique en est encore à ses débuts. Beaucoup de projets, peu de moyens. Mais l'apparition à la Semaine de la Critique à Cannes, en 2008, de Résidence Ylang Ylang, court-métrage de la jeune Hachimiya Ahamada, fait qu'on en parle. L'émergence de nouveaux réalisateurs a par ailleurs généré un festival à Moroni, le CIFF, dont la seconde édition s'est tenue en novembre dernier.

 

À l'occasion d'une carte blanche accordée à Soeuf Elbadawi, auteur comorien en résidence à la librairie Folies d’Encre à Saint-Denis, l'Écran consacre une soirée aux images produites par cet archipel, situé dans l'océan indien."

S. Elbadawi

 

Les films

UHURU NA IGABUO

de Soeuf Elbadawi (16’)

Un entretien accordé par Abdou Bakari Boina, l’un des fondateurs du Molinaco, le parti mythique des années de lutte pour l’indépendance des Comores.

 

OMNI-MOM

de Sania Chanfi (4’) (procédé du stop motion)

Une mère célibataire nous livre un témoignage original et enthousiaste de sa situation.

 

TIME

de Farouk Djamily (4’)

Une interrogation philosophique sur le temps.

 

L'IVRESSE D'UNE OASIS

de Hachimiya Ahamada (1h30)

La maison familiale construite aux Comores par le père de la réalisatrice attend toujours ses occupants...

Cinéma Comorien