jeudi 14 avril 2016
Photo de l'évènement
20H00 // 

Alain Badiou de l’autre côté de l’écran

Quelle place et quel rôle pour les jeunes dans le monde contemporain ? Séance en partenariat avec l'association Sciences Pop.

Ecran 1 : ALAIN BADIOU
Durée : 2h - Entrée libre
Partager sur... Facebook Twitter Partager Alain Badiou de l’autre côté de l’écran avec un ami

"Dans le monde contemporain, une petite poignée de gens (10% de la population mondiale) possèdent 86% des ressources disponibles. Un groupe moyen, bourgeois aisés, mais aussi ouvriers qualifiés, artisans, petits commerçants, intellectuels, certains paysans disposant d'assez grandes propriétés..., tous principalement situés dans le monde occidental et dans les pays émergents (Chine, Russie, Brésil...), représente environ 40% de la population mondiale et se partage 14% des ressources disponibles. Reste 50% de la population mondiale qui n'a très exactement rien. Les inégalités sont donc monstrueuses.

 

Dans ce monde, la violence est partout. Le pillage capitaliste existe à l'échelle de continents entiers, comme l'Afrique. Des guerres civiles atroces ravagent en particulier les pays où il y a du pétrole. Des masses composées de millions de gens errent à la surface de la terre à la recherche d'un endroit où il soit possible de vivre. Le fameux problème des "réfugiés" n'est un problème européen que pour la très courte vue et l'égoïsme des petits privilégiés de chez nous. C'est un problème mondial, directement issu de l'injustice violente faite à, au moins, une moitié de l'humanité aujourd’hui.

La jeunesse, dans nos pays, est alors prise dans une contradiction très difficile : faut-il trouver à tout prix, en acceptant les règles cyniques du "struggle for life", une bonne place dans le monde un peu protégé qu'est le monde occidental ? Ou faut-il s'engager, quels que soient les risques, dans un combat global pour la justice et l'égalité ?

 

J'essaierai de présenter le chemin le plus vrai dans cette terrible situation historique, celui de la vie la plus intense en même temps que la plus raisonnable. "

Alain Badiou

Alain Badiou de l’autre côté de l’écran