LA VOIX D’AIDA – SOIRÉE DÉBAT

En présence de Jacques-Olivier David (SIBH), Laurence Binet (Fondation MSF international), Agnès Debarge (interprète, membre de la SFT) et Marie-Christine Vergiat (vice-présidente de la LDH). Jacques-Olivier David (SIBH), Laurence Binet (Fondation MSF international), Agnès Debarge (interprète, membre de la SFT) et Marie-Christine Vergiat (vice-présidente de la LDH). Ecran 2 LA VOIX D’AIDA de Jasmila Žbanić  Bosnie Herzegovine-Autriche-Roumanie-Pays-Bas-Allemagne-Pologne-France 2021/1h44/vostfr Jasna Đuričić, Izudin Bajrovic, Boris Ler   Srebrenica, juillet 1995. Professeure d’anglais, Aida est réquisitionnée comme interprète auprès des Casques Bleus. Leur camp est débordé : les habitants viennent y chercher refuge par milliers, terrorisés par l’arrivée de l’armée serbe. Gagnée par la certitude que le pire est inévitable, Aida décide de tout tenter pour sauver son mari et ses deux fils, coincés derrière les grilles du camp. LA VOIX D’AIDA Bande Annonce VOST (Drame, 2021)

LA TRAVERSÉE

Séance introduite par Cécile Noesser, dans le cadre de la Fête du cinéma d’animation. (15’) En partenariat avec l’AFCAE, Association Française du Cinéma d’Animation. Cécile Noesser Ecran 1 LA TRAVERSÉE de Florence Miailhe France-République Tchèque-Allemagne/2021/1h20/animation   Un village pillé, une famille en fuite et deux enfants perdus sur les routes de l’exil… Kyona et Adriel tentent d’échapper à ceux qui les traquent, pour rejoindre un pays au régime plus clément, au cours d’un voyage initiatique qui les mènera de l’enfance à l’adolescence. La traversée – bande annonce FR

EUGÉNIE GRANDET

Séance présentée par le réalisateur, Marc Dugain. Marc Dugain Ecran 1 EUGÉNIE GRANDET de Marc Dugain France/2021/1h45 avec Joséphine Japy, Olivier Gourmet, Valérie Bonneton En sortie nationale, sur 2 semaines Du 29 septembre au 12 octobre   Adaptation du roman Eugénie Grandet d’Honoré de Balzac Felix Grandet règne en maître dans sa modeste maison de Saumur où sa femme et sa fille Eugénie, mènent une existence sans distraction. D’une avarice extraordinaire, il ne voit pas d’un bon œil les beaux partis qui se pressent pour demander la main de sa fille. L’arrivée soudaine du neveu de Grandet, un dandy parisien orphelin et ruiné, bouleverse la vie de la jeune fille… . EUGÉNIE GRANDET Bande Annonce (2021) Olivier Gourmet, Valérie Bonneton

FATIMA BEDAR

Projection hommage à Fatima Bédar et aux victimes de la répression policière du 17 octobre 1961 à Paris. En partenariat avec l’APCV et en présence de Fabrice de Fabrice Riceputi, auteur de Ici on noya les algériens. Fabrice Riceputi Ecran 2 FATIMA BEDAR de Ali Fateh Ayadi documentaire, ENTV, 53’ Jeune lycéenne à Saint-Denis, Fatima Bedar est l’une des nombreuses victimes de la répression de la manifestation pacifique du 17 octobre 1961 à Paris. Retrouvée dans le canal de Saint-Denis, elle a aujourd’hui un square à son nom sur notre Ville. La projection sera suivie de la présentation de la deuxième édition du livre « Ici on noya les algériens », en présence de l’auteur Fabrice Riceputi.

LA CIVIL

Séance dans le cadre de la 9ème édition du Festival Viva Mexico (du 6 au 12 octobre à Paris et dans plusieurs villes en France) Avant-première exceptionnelle en présence de la réalisatrice, Teodora Ana Mihai, et la comédienne Arcelia Ramírez. Arcelia Ramírez Ecran 1 LA CIVIL de Teodora Ana Mihai Mexique-Belgique/2021/2h20/VOSTF avec Arcelia Ramírez, Alvaro Guerrero, Jorge A. Jimenez Produit par Jean-Pierre et Luc Dardenne Festival de Cannes 2021, Un Certain Regard – Prix du Courage   La fille de Cielo est enlevée par un cartel local dans une petite ville du Mexique. Voyant que les autorités n’offrir aucun soutien, elle entame sa propre enquête. Après avoir gagné la sympathie d’un lieutenant de l’armée qui accepte de l’aider officieusement, Cielo se lance dans une poursuite obsessionnelle des membres du cartel qui s’en sont pris à elle. La Civil Trailer

RETOUR DU JEUDI – CYCLE FASSBINDER

En partenariat avec le TGP dans le cadre des représentations de Huit heures ne font pas un jour écrit par Rainer Werner Fassbinder, mise en scène par Julie Deliquet. Ecran 2 Jeudi 30 septembre à 20h30 TOUS LES AUTRES S’APPELLENT ALI de Rainer Werner Fassbinder Allemagne/1973/1h33/VOSTF Dans un café fréquenté par des travailleurs immigrés, Emmi, veuve d’une soixantaine d’années, fait la connaissance d’Ali, un Marocain plus jeune qu’elle. Ali s’installe chez elle dès le lendemain, puis ils se marient. Les enfants d’Emmi, ses voisins, ses collègues, tous sont scandalisés par cette union… .    Jeudi 7 octobre à 20h30 LE DROIT DU PLUS FORT de Rainer Werner Fassbinder Allemagne/1974/2h04/VOSTF Franz, dit « Fox », forain au chômage, drague Max, un antiquaire qui va l’introduire dans la société homosexuelle bourgeoise. Ayant gagné à la loterie, Franz tombe sous la coupe d’Eugen, qui pille son compte en banque tout en essayant de lui inculquer les bonnes manières. Mais Franz ne peut cacher ses origines prolétariennes dans ce monde bourgeois et hypocrite… .   Jeudi 14 octobre à 20h30 L’ANNÉE DES TREIZE LUNES de Rainer Werner Fassbinder Allemagne/1978/2h05/VOSTF Sur les bords du Main, Elvira se fait ruer de coups après s’être fait passer pour un homme auprès d’homosexuels. En piteux état, elle retourne chez elle et se dispute avec son ami. Mais en tentant de vouloir l’empêcher de la quitter, elle se fait renverser par une voiture… . Événement R.W. Fassbinder : teaser

RETOUR À REIMS (FRAGMENTS)

AVANT-PREMIÈRE dans le cadre de la Reprise de la quinzaine des réalisateurs – Cannes 2021 – en partenariat avec le GNCR. Rencontre avec le réalisateur, Jean-Gabriel Périot.   Jean-Gabriel Périot Ecran 2 RETOUR À REIMS (FRAGMENTS) de Jean-Gabriel Périot France/2021/1h23/documentaire Avec la voix d’Adèle Haenel   A travers le texte de Didier Eribon interprété par Adèle Haenel, Retour à Reims (Fragments) raconte en archives une histoire intime et politique du monde ouvrier français du début des années 50 à aujourd’hui.

TOM MEDINA

Rencontre avec le réalisateur, Tony Gatlif, et la compositrice, Delphine Mantoulet.   Tony Gatlif et Delphine Mantoulet Ecran 1 TOM MEDINA de Tony GatlifFrance/2021/1h40David Murgia, Slimane Dazi, Karoline Rose Sun   Dans la mystique Camargue, Tom Medina débarque en liberté surveillée chez Ulysse, homme au grand cœur. Tom aspire à devenir quelqu’un de bien. Mais il se heurte à une hostilité ambiante qui ne change pas à son égard. Quand il croise la route de Suzanne, qui a été séparée de sa fille, Tom est prêt à créer sa propre justice pour prendre sa revanche sur le monde… Tom Medina : bande-annonce du film de Tony Gatlif (Cannes 2021)

CINÉ-GOÛTER : MON VOISIN TOTORO

En collaboration avec le TGP autour du spectacle MOI ET RIEN. Projection précédée d’un petit ciné-jeu. Carine Quicelet, programmatrice jeune public et scolaire du cinéma. Ecran 1 MON VOISIN TOTORO de Hayao Miyazaki Japon/1988/couleur/1h26/VF/dessin animé   La petite Mei et sa grande sœur Satsuki accompagnées de leur père emménagent dans leur nouvelle maison, se rapprochant du village où leur mère est hospitalisée. Celle-ci doit bientôt sortir de l’hôpital et ce lieu lui permettra de se reposer dans un environnement agréable. Les deux fillettes vont bientôt rencontrer l’esprit protecteur de la grande forêt d’à coté. Mei lui donne le nom de Totoro. Fondé sur une histoire simple, Mon voisin Totoro est un conte moderne, un hymne à la nature du Japon rural. Devenu un grand classique, Mon voisin Totoro est LE film emblématique de l’œuvre de Miyazaki et du Studio Ghibli. Mon Voisin Totoro bande annonce VF

SÉANCE COURTS-MÉTRAGES CINÉMAS 93

Rencontre avec les réalisateurs. Ces deux films ont bénéficié de l’Aide au film court en Seine-Saint-Denis. Cinémas 93 Ecran 2 CARBÓN  de Davide Tisato France-Suisse/2021/26 min/documentaire Prix du meilleur film suisse – 25e Internationale Kurzfilmtage Winterthur À Cuba aujourd’hui, deux hommes fatigués par une vie de labeur travaillent à la fabrication du charbon.   LE TRANSFORMATEUR  de Pierre Edouard Dumora France/2021/35 min/documentaire Prix d’interprétation – FID Marseille 2021 Un matin, j’ai marché depuis l’appartement de mon enfance dans le 16e arrondissement jusqu’au transformateur électrique de Clichy-sous-Bois où sont morts Zyed Benna et Bouna Traoré en 2005.