Retour du Jeudi – cycle Youssef Chahine

Séances présentées par Amal Guermazi (chercheure et co-commissaire de l’exposition « Youssef Chahine » à la cinémathèque française, musicologue et violoniste).   À l’occasion du dixième anniversaire de sa disparition, nous vous proposons de rendre hommage à Youssef Chahine, immense cinéaste à la croisée des cultures orientale et occidentale. Hommage en 5 films et un concert. Gare centrale, Saladin, la Terre, l’Autre et Alexandrie Pourquoi. Youssef Chahine a signé une œuvre généreuse, courageuse, combative, inventive, sans cesse inspirée par sa vie de cinéaste et de citoyen, nourrie du souvenir des films hollywoodiens de son enfance, en particulier les comédies musicales, ne reculant ni devant une reconstitution historique (Saladin) ni devant l’évocation autobiographique (Alexandrie pourquoi ?). Pour tous les amoureux de cinéma, égyptien en particulier, Youssef Chahine est une figure incontournable, un nom indélébile, une voix qui s’élève et qu’on associe presque inconsciemment à l’Orient, au monde arabe, au tiers-monde. Il incarne un cinéma engagé, qui mêle divertissement et combat, et qui porte les nuances d’un caractère complexe, souvent mal compris, parfois mal aimé. Amal Guermazi Amal Guermazi Ecran 2 Jeudi 10 janvier 19h GARE CENTRALE de Youssef Chahine Egypte/1958/77’/VO sous-titrée/version restaurée avec Farid Chawki, Hind Rostom À la gare centrale du Caire, Kénaoui, vendeur de journaux boiteux et un peu simplet, est amoureux d’Hanouma, une vendeuse de boissons. Mais celle-ci repousse ses avances et n’a d’yeux que pour le bagagiste Abou Sérif.   Jeudi 17 janvier 19h SALADIN de Youssef Chahine Egypte/1963/186’/VO sous-titrée/version restaurée avec ahmed Mazhar, Mohamed Abdel Gawad, Mahmoud Almeleji Durant les croisades, Saladin, Sultan d’Égypte et de Syrie, lutte contre une  expédition de Richard Coeur de Lion et Philippe Auguste. Entre les traîtrises de Renaud de Châtillon, et les luttes des cours européennes, Saladin garde sa volonté de reconquérir Jérusalem en promettant que la ville restera ouverte : « La religion est pour Dieu et la terre est pour tous ».   Jeudi 24 janvier 19h LA TERRE de Youssef Chahine Egypte/1968/130’/VO sous-titrée avec Hamdy Ahmed, Nagwa Ibrahim, Mahmoud El Meligui 1933. Une monarchie sous tutelle de la Grande-Bretagne gouverne l’Égypte. Loin du Caire, les paysans d’un village vivent péniblement. Un jour, pour favoriser les propriétaires terriens, les autorités décident de restreindre les permis d’irrigation. Accablés, les paysans tentent de se révolter.   Jeudi 31 janvier 19h L’AUTRE de Youssef Chahine Egypte/1998/105’/VO sous-titrée avec Nabila Ebeid, Mahmoud Hemeida, Hanane Turk Hanane, jeune journaliste d’origine modeste, rencontre Adam, jeune homme appartenant à l’élite arrogante et corrompue qui s’enrichit aux dépens du peuple. C’est le coup de foudre. Ils se marient. Margaret, la mère d’Adam, nourrit pour son fils un amour exclusif. Elle veut éliminer Hanane, sa rivale. Mais l’amour d’Adam pour sa femme est plus fort que ses complots. Peu à peu Adam prend conscience des méfaits commis par sa classe et par ceux de la mondialisation. Hanane et Adam résistent côte à côte, mais ils devront payer un lourd tribut au nouvel ordre mondial.   Jeudi 7 février 20h Dans le cadre des 19es Journées cinématographiques dionysiennes. Coup de coeur du Panorama des Cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient. Concert + projection Chahine Bel-Aghani (« Chahine en chansons »)  Une biographie musicale et théâtralisée du cinéaste. Pendant que les personnages les plus marquants de sa filmographie relatent l’histoire de sa vie, les sonorités envoûtantes du kanoun (cithare), de la kamanjeh (violon) et du riqq (tambourin) nous transportent vers des mondes de rêves et de mystères bien chers à l’homme. Amal Guermazi – Chant & Violon Mounir Zouita – Chant Nidhal Jaoua – Kanoun Malik Shukeir – Riqq   ALEXANDRIE POURQUOI ? de Youssef Chahine Egypte/1979/133’/VO sous-titrée/version restaurée avec Naglaa Fathi, Ahmad Zaki, Farid Shawqi Alexandrie, 1942. À l’aube de la bataille d’El Alamein, Yehia, un adolescent pétri de cinéma américain, veut devenir acteur et prépare un spectacle avec ses camarades du lycée catholique. Youssef Chahine à l’honneur à la Cinémathèque de Paris

André Robillard, en compagnie

Rencontre avec Henri-François Imbert, à l’issue de la projection. Henri-François Imbert Ecran 2 ANDRÉ ROBILLARD, EN COMPAGNIE de Henri-François Imbert France/2018/1h32/documentaire   En 1964, André Robillard s’est mis à fabriquer des fusils avec des matériaux de récupération ramassés au hasard de ses promenades dans l’hôpital psychiatrique où il vivait. Aujourd’hui, à 87 ans, André demeure toujours à l’hôpital où il est entré à l’âge de neuf ans il y a 78 ans. Entre temps, il est devenu un artiste internationalement reconnu du champ de l’Art Brut, mais aussi musicien et acteur d’un spectacle inspiré de sa vie. Nous le suivons dans ses voyages, et en chemin, nous croisons l’histoire de la psychothérapie institutionnelle, dont la révolution du regard sur la folie, opérée au lendemain de la Seconde Guerre Mondiale, n’est pas étrangère à la découverte et à l’histoire d’André Robillard.   A sa façon, unique et irrécupérable (malgré les hommages officiels), Robillard incarne ainsi une forme de résistance – à la brutalité politique et psychiatrique autant qu’à l’art académique et, plus largement, à ce que Dubuffet appelait «l’asphyxiante culture». On sait gré à Imbert de nous le faire rencontrer si amicalement. Libération André Robillard, en compagnie – Bande Annonce VF – 2018

CINÉ-GOÛTER : LE RAT SCÉLÉRAT

À partir de 4 ans. Ecran 1 Le Rat scélérat de Jeroen Jaspaert, Ned Wenlock, Uzi Geffenblad Suède, Angleterre, France/2017/42min/VF/animation du 23 au 29 janvier 2019 Ce beau programme d’animation rassemble trois courts métrages. Musique-musique est une aventure poétique drôle et étonnante ;  Une pêche fabuleuse conte les aventures d’un petit chat esseulé ;  enfin, Le Rat scélérat met en scène un rat voleur, bandit de grand chemins, qui croise une cane aussi rusée que lui. Une fois n’est pas coutume, notre héros est un personnage sans foi ni morale, qui va apprendre à ses dépens à se soucier des autres. Le tout est joliment accompagné d’un très beau texte en vers. LE RAT SCÉLÉRAT Bande Annonce (Animation, Dessin Animé)

Nuestro tiempo – Avant-première avec Carlos Reygadas

Séance de présentation de la 19e édition des Journées cinématographiques dionysiennes, L’invitation au voyage.   Rencontre exceptionnelle avec Carlos Reygadas, à l’issue de l’avant-première   En partenariat avec le festival Viva Mexico. Carlos Reygadas Ecran 1 NUESTRO TIEMPO de Carlos Reygadas Mexique-France-Allemagne /2018/2h53/VO sous-titrée avec Carlos Reygadas, Natalia López, Phil Burgers   La campagne mexicaine. Une famille élève des taureaux de combat. Esther est en charge de la gestion du ranch, tandis que son mari Juan, poète de renommée mondiale, s’occupe des bêtes. Lorsqu’Esther s’éprend du dresseur de chevaux, Juan se révèle alors incapable de rester fidèle à ses convictions. Le désir, l’amour, est un voyage turbulent, et parfois un naufrage. Dans ce récit d’auto-fiction,  d’une splendeur visuelle inoubliable, Carlos Reygadas dissèque, sans pudeur, l’anatomie d’un couple dans son délitement, et la masculinité toxique. Un grand film, d’un des cinéastes les plus passionnant de notre temps. NUESTRO TIEMPO TRAILER | MANTARRAYA