CINÉ-GOÛTER : IVAN TSAREVITCH ET LA PRINCESSE CHANGEANTE

Dans le cadre du 12e Panorama des cinémas du Maghreb et du Moyen-Orient. Projection suivie d’un goûter. Ecran 1 Ciné Goûter   IVAN TSAREVITCH ET LA PRINCESSE CHANGEANTE de Michel Ocelot  France/2016/53’/Animation   Tous les soirs, une fille, un garçon et un vieux projectionniste se retrouvent dans un cinéma qui semble abandonné, mais plein de merveilles. Les trois amis inventent, dessinent, se déguisent et s’imaginent les héros de contes merveilleux. Des profondeurs de la terre, aux confins de l’orient, ils rivalisent d’imagination pour incarner princesses et aventuriers : La Maitresse des Monstres, L’Écolier-Sorcier, Le Mousse et sa Chatte et Ivan Tsarévitch et la Princesse Changeante.    « Cette courte suite de contes en silhouette découpées nous plonges à nouveau dans l’univers féerique de Michel Ocelot, dont l’intelligence et l’humanité charmeront enfants comme adultes » Julien Loncin, Les Fiches du cinéma. Ivan Tsarevitch et la Princesse Changeante BANDE ANNONCE (Famille, 2016)

Cinéma du réel (hors les murs)

Soirée organisée en partenariat avec Cinémas 93 dans le cadre des projections « hors les murs » du Festival Cinéma du Réel. Projection en présence de la réalisatrice, Lucile Chaufour, rencontre suivie d’un verre convivial. Lucile Chaufour Ecran 2 avant-première 115 DB de Lucile Chaufour France/2017/couleur/40 minutes/documentaire Compétition internationale courts métrages – Cinéma du Réel 2017 Une journée de course de motos sur l’un des plus beaux circuits du monde, une expérience brute et sonore, visuelle et collective, drôle et étrange, qui transforme le regard et aiguise l’écoute. Ce film a bénéficié de l’Aide au film court, le dispositif de soutien à la création, à la production et à la diffusion du Département de la Seine-Saint-Denis   Film accompagné d’un autre film de la réalisatrice :   Sleeping image de Lucile Chaufour et Bernhard Braunstein France/2014/couleur/27 minutes/expérimental Un film-expérience qui donne à voir le développement de 25 images et de l’imaginaire qu’elles recèlent : les montagnes, les lacs et les déserts déploient doucement leurs lignes, les ombres s’affirment, les personnages semblent dans un état second, les mondes intérieurs et les paysages se répondent. Dans un mouvement continu et fluide, le film propose un passage à travers ce monde hostile et fascinant où la violence, la souffrance, la tristesse côtoient l’espoir et la combativité.   Festival Cinéma du Réel (24 mars – 2 avril 2017) – www.cinemadureel.org

Soirée de clôture du 12e PCMMO

REMISE DES PRIX DE LA COMPÉTITION DE COURTS MÉTRAGES Suivie de la projection de : Ecran 1 ZAINEB N’AIME PAS LA NEIGE de Kaouther Ben Hania  INEDIT Tunisie-France-Qatar-Liban/2016/couleur/1h34/VO sous-titrée/documentaire   2009. Zaineb a neuf ans et vit avec sa mère et son petit frère à Tunis. Son père est décédé dans un accident de voiture. Sa mère s’apprête à refaire sa vie avec un homme qui vit au Canada. On a dit à Zaineb que là-bas, elle pourra enfin voir la neige ! Mais elle ne veut rien savoir, le Canada ne lui inspire pas confiance et puis Zaineb n’aime pas la neige. Couvrant six ans de la vie de la petite Zaineb et de sa famille en complète mutation, Zaineb n’aime pas la neige est l’histoire d’une initiation à la vie, au monde des adultes racontée à tra­vers les yeux d’une enfant qui grandit physiquement et mûrit émotionnellement…   Un portrait magnifique et bouleversant. Zaineb est tout simplement irrésistible ! Zaineb n’aime pas la neige TRAILER

CORPS ÉTRANGER

Film inédit ! Rencontre avec Raja Amari et Hiam Abbass, à l’issue de la projection Raja Amari et Hiam Abbass Ecran 1 CORPS ÉTRANGER de Raja Amari   INÉDIT Tunisie-France/2016/couleur/1h32/VO sous-titrée avec Hiam Abbass, Sara Hanachi, Salim Kechiouche, Majd Mastoura A son arrivée en France, Samia est hébergée chez Imed, un ami de son frère. Alors qu’elle cherche à trouver son indépendance et sa liberté, elle rencontre Madame Bertaud, une veuve vulnérable et ambivalente. Raja Amari livre une œuvre sociale empreinte de sensualité.   HIAM ABBASS MARRAINE DE LA 12e EDITION   Incarnation du cinéma planétaire, Hiam Abbass parle surtout la langue du cinéma. Pour cette 12e édition, notre marraine présentera deux longs métrages en avant-première : À mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana et Corps étranger de Raja Amari. Et nous reviendrons sur Héritage, son long métrage, réalisé en 2011, qui sera suivi d’une rencontre avec elle, samedi 29 avril à 18h. CORPS ÉTRANGER – Bande Annonce

SOIRÉE D’OUVERTURE DU PCMMO

SOIREE D’OUVERTURE DE LA 12e EDITION AVANT-PREMIÈRE de À MON ÂGE JE ME CACHE ENCORE POUR FUMER de Rayhana Présentation du film par Hiam Abbass, marraine de la 12e édition. Rencontre avec Rayhana et l’équipe du film, à l’issue de la projection.   Rayhana Ecran 1 À MON ÂGE JE ME CACHE ENCORE POUR FUMER de Rayhana    France-Grèce-Algérie/2016/couleur/1h30/VO sous-titrée avec Hiam Abbass, Biyouna, Fadila Belkebla, Nadia Kaci   Au cœur du hammam loin du regard des hommes, mères, amantes, vierges ou exaltées, des fesses et des foulards de Dieu se confrontent, s’interpellent entre fous rires, pleurs et colères… Un film puissant porté par des actrices remarquables !   HIAM ABBASS MARRAINE DE LA 12e EDITION   Incarnation du cinéma planétaire, Hiam Abbass parle surtout la langue du cinéma. Pour cette 12e édition, notre marraine présentera deux longs métrages en avant-première : À mon âge je me cache encore pour fumer de Rayhana et Corps étranger de Raja Amari. Et nous reviendrons sur Héritage, son long métrage, réalisé en 2011, qui sera suivi d’une rencontre avec elle, samedi 29 avril à 18h. À MON ÂGE JE ME CACHE ENCORE POUR FUMER Bande Annonce (Drame – 2017)