Qui a tué Ali Ziri ?

Rencontre avec le réalisateur, à l’issue de l’unique projection du film. Luc Decaster Ecran 2 QUI A TUÉ ALI ZIRI ?de Luc DecasterFrance/2015/couleur/1h31documentaire Ali Ziri, un homme de 69 ans, décède le 11 juin 2009 après son interpellation par la police nationale à la suite d’un contrôle routier à Argenteuil. « Arrêt cardiaque d’un homme au cœur fragile », déclare le Procureur de Pontoise. Appuyant la famille qui vit en Algérie, un collectif d’Argenteuillais demande une contre-expertise. Deux mois plus tard, l’institut médico-légal révèle 27 hématomes sur le corps d’Ali Ziri. Pendant cinq ans, le cinéaste a suivi ceux qui demandent « Justice et vérité » après cette mort, ignorée des médias, mais que certains considèrent comme un lynchage digne des plus sombres périodes de l’histoire. Au-delà d’une affaire de justice, Luc Decaster s’est attaché à représenter son impact au sein d’une ville de banlieue ordinaire. Le cinéaste suit les échanges dans la rue, les entretiens avec les avocats, les réunions du collectif « Vérité et justice pour Ali Ziri ». Au gré des retournements de situation et de nouveaux espoirs où se révèlent des personnalités étonnantes, le film interroge la justice française et ses incohérences…

Ciné-goûter de Noël : le voyage d’arlo

Un goûter conclura la séance pour fêter Noël ensemble ! Ecran 1 LE VOYAGE D’ARLO                                                         de Peter SohnEtats-Unis/2015/couleur/1h35/VF/animationProgrammé à l’Ecran du 16 au 22 décembre 2015 Et si l’énorme météorite qui a heurté la Terre provoquant la disparition des grands reptiles était passé à côté ? Les dinosaures se seraient développé intelligemment, devenant agriculteurs, éleveurs, et auraient appris à parler. Tandis que les hommes, venus bien plus tard sur la planète, en seraient encore à l’état primitif. C’est ainsi qu’Arlo, le petit dinosaure va rencontrer Spot, un enfant humain très primitif.C’est très joli, touchant, plein d’humour et l’animation est particulièrement réussie !A déguster pour les fêtes !

KinOpéra : 3 projections événements

Cycle de projections de trois opéras, en partenariat avec le Festival de Saint-Denis. Spectacles de l’Opéra de Paris. Ecran 1 Vous proposer de l’opéra en salle de cinéma était un pari, notre première saison fut donc un galop d’essai. Devant son succès indéniable, ce deuxième cycle vient confirmer l’intérêt de cette programmation : découvrir des opéras sur grand écran, c’est pouvoir s’approcher des visages des chanteurs comme jamais, remarquer les parti-pris de mise en scène de l’opéra comme de sa captation, entendre une qualité sonore souvent époustouflante et surtout vibrer à l’unisson devant un art total réunissant en une alchimie complexe musique, chant, théâtre, arts plastiques et parfois danse. Le choix des trois opéras 2016/2017 s’est effectué à nouveau en partenariat avec le Festival de Saint-Denis, partenaire naturel et privilégié. De quoi satisfaire tous les appétits, un Offenbach enjoué et ludique transposé dans un Paris contemporain, un célèbre Verdi mis en scène par le cinéaste Benoît Jacquot et une création 2017 autour d’un Mozart mis en scène et chorégraphié par Anne Teresa De Keersmaeker. Mélange de genres et bonheurs en perspective.Le premier rendez-vous de notre cycle, La Vie Parisienne de Jacques Offenbach, un opéra bouffe mise en scène par Laurent Pelly, vous est proposé le vendredi 16 décembre à 19h30. L’occasion de fêter Noël ensemble et en beauté. Suivront La Traviata de Giuseppe Verdi le dimanche 12 mars 2017 à 16h, mise en scène par le réalisateur Benoît Jacquot, et enfin, l’opéra buffa Così Fan Tutte de Wolfgang Amadeus Mozart le dimanche 21 avril 2017 à 19h30, mise en scène par Anne Teresa De Keersmaeker. Si vous souhaitez en savoir plus, n’hésitez pas à retirer la brochure disponible dans le hall du cinéma.