Seul sur Mars

Lors d’une expédition sur Mars, l’astronaute Mark Watney (Matt Damon) est laissé pour mort par ses coéquipiers, une tempête les ayant obligés à décoller en urgence. Mais Mark a survécu et il est désormais seul, sans moyen de repartir, sur une planète hostile. Il va devoir faire appel à son intelligence et son ingéniosité pour tenter de survivre et trouver un moyen de contacter la Terre. A 225 millions de kilomètres, la NASA et des scientifiques du monde entier travaillent sans relâche pour le sauver, pendant que ses coéquipiers tentent d’organiser une mission pour le récupérer au péril de leurs vies. Ridley Scott Matt Damon, Jessica Chastain, Kristen Wiig, Jeff Daniels, Michael Peña

Phantom Boy

Leo, 11 ans, possède un pouvoir extraordinaire. Avec Alex, un policier, il se lance à la poursuite d’un vilain gangster qui veut s’emparer de New York à l’aide d’un virus informatique. À eux deux, ils ont 24 heures pour sauver la ville… Alain Gagnol, Jean-Loup Felicioli Edouard Baer, Jean-Pierre Marielle, Audrey Tautou, Jackie Berroyer, Gaspard Gagnol

Une jeunesse allemande de Jean-Gabriel Périot

Rencontre avec le réalisateur et Alain Brossat, professeur de philosophie à Paris 8, à l’issue de la projection. Jean-Gabriel Périot et Alain Brossat Ecran 2 UNE JEUNESSE ALLEMANDEde Jean-Gabriel PériotFrance/2015/NB/1h33/VO sous-titrée/documentairePrix de la Scam, Le Réel 2015du 2 au 8 décembre 2015 La Fraction Armée Rouge (RAF), organisation terroriste d’extrême gauche, également surnommée « la bande à Baader » ou « groupe Baader-Meinhof », opère en Allemagne dans les années 1970. Ses membres croient en la force de l’image et expriment d’abord leur militantisme dans des actions artistiques, médiatiques et cinématographiques. Mais devant l’échec de leur portée, ils se radicalisent, entrent dans la clandestinité et la lutte armée.Une jeunesse allemande – réalisé avec des images d’archives exceptionnelles, dans un montage brillant – est à voir absolument tant son essentielle portée historique, politique et cinématographique résonne dans le contexte européen et mondial actuel.Le film s’ouvre à une dimension réellement tragique dans son portrait d’une génération, née dans l’Allemagne nazie, qui s’affronte aux crimes de leurs pères et à la violence d’Etat. Il se clôt magnifiquement sur un autre geste révolutionnaire, celui du cinéaste Rainer Werner Fassbinder.