BONS A RIEN

Combien d’injustices doit encore subir le pauvre Gianni ? De ses collègues de bureau, à son infecte voisine, jusqu’aux exigences impossibles de son ex-femme, les brimades qu’il vit au quotidien sont infinies. Il faudrait se mettre en colère et apprendre à se faire respecter, mais comment fait-on ? Gianni Di Gregorio Gianni Di Gregorio, Marco Marzocca, Valentina Lodovini, Daniela Giordano, Gianfelice Imparato

Ciné-concert : The immigrant & we faw down

En partenariat avec le Conservatoire de Musique de Saint-Denis. Ecran 1 Le Conservatoire de Musique de Saint-Denis s’est enrichi, en 2015, d’une classe de Musique à l’Image(musique de film). Les étudiants y apprennent à composer, improviser et interpréter les musiques qui illustrent le septième Art. En revenant aux racines du cinéma, les élèves de la classe de Youri Tessier vousproposent un ciné concert, comme au début du siècle dernier, où les musiciens jouaient la bande sonore d’un cinéma encore muet. Au programme deux chefs-d’oeuvre du cinéma burlesque THE IMMIGRANTDE CHARLIE CHAPLINÉtats-Unis/1917/NB/muet/24’ WE FAW DOWNDE LEO MC CAREYÉtats-Unis/1928/NB/muet/20’avec Laurel et Hardy

Soirée coup de coeur PCMMO : Mustang

Rencontre avec la réalisatrice et une comédienne du film. deniz Gamze Ergüven Ecran 2 MUSTANGDE DENIZ GAMZE ERGÜVENTurquie–France–Allemagne/2015/couleur/1h34/VO sous-titréeavec Erol Afsin, Günes Nezihe Sensoy, Doga Zeynep Doguslu, Tugba Sunguroglu, Elit Iscan, Ilayda Akdogan, Ayberk Pekcanen sortie nationale / programmation sur deux semainesQuinzaine des réalisateurs / Label Europa Cinémas – Cannes 2015  C’est le début de l’été.Dans un village reculé de Turquie, Lale et ses quatre soeurs rentrent de l’école en jouant avec des garçons et déclenchent un scandale aux conséquences inattendues. La maison familiale se transforme progressivement en prison, les cours de pratiques ménagères remplacent l’école et les mariages commencent à s’arranger. Les cinq soeurs, animées par un même désir de liberté, détournent les limites qui leur sont imposées.

Cinéma au collège Henri barbusse

Phoolan dansée, Phoolan imaginée Ecran 2 La classe de 3e Segpa et l’atelier “Faire du Cinéma” du collège Henri-Barbusse de Saint-Denis ont le plaisir de vous présenter Phoolan dansée, Phoolan imaginée, travail filmé de 23 minutes, réalisé dans le cadre d’une résidence territoriale d’artiste, financée par la DRAC Ile-de-France et encadrée par Sonia Cabrita, artiste en résidence au collège. « Les élèves du collège Henri-Barbusse vous proposent de jolies digressions autour du personnage de Phoolan Devi, militante pour les femmes et les hors castes en Inde. Vous pourrez découvrir comment Phoolan Devi a marqué les esprits des élèves à travers les histoires qu’ils ont forgées autour de ce personnage. Vous pourrez également apprécier leurs saynètes montées à partir de la lecture de son autobiographie. Enfin, vous pourrez découvrir leur magnifique danse Bollywood ! »

Les écrans philosophiques : Le prête-nom

Un retour sur la chasse aux sorcières présenté par Laurent Lévy, économiste et juriste. Laurent Lévy Ecran 2 « Comment les hommes et les femmes qui furent victimes, durant les années 1950, de la chasse aux sorcières organisée contre la plus ou moins fantasmatique emprise communiste dans les industries du spectacle ont-ils pu réagir ? Comment les vies des unes et des autres ont pu basculer ? Comment le cinéma et la télévision ont été affectés par cette inquisition ? Le film de Martin Ritt est l’occasion de réfléchir à ces questions et, plus généralement, à celles de la liberté de conscience et de création face à ce qu’il faut bien appeler le totalitarisme culturel qui a sévi aux États-Unis au cours de la période mal nommée du « maccarthysme ». Par milliers, des artistes ont été inquiété(e)s, inscrit(e)s sur une « liste noire » qui leur interdisait d’exercer leur métier. Au-delà des drames personnels qui s’en sont suivis, c’est toute une page d’histoire culturelle qu’il s’agit de revisiter. Une histoire dont la cicatrice ne s’est jamais refermée et dont l’horizon reste présent. »Laurent Lévy LE PRÊTE-NOMDE MARTIN RITTÉtats-Unis/1976/couleur/1h35/VO sous-titréeavec Woody Allen, Zero Mostel, Michael Murphy, Herschel Bernardi, Andrea Marcovici En plein maccarthysme, Alfred Miller, auteur de renom, demande à son ami d’enfance, Howard Prince, modeste plongeur dans un petit restaurant, de lui servir de prête-nom. Howard accepte et signe un feuilleton de télévision qui obtient un vif succès. Le héros du feuilleton, Hecky, est bientôt inquiété par la Commission qui lui demande de réunir des informations sur Howard. Hecky répond en se jetant du haut d’un pont. Le petit plongeur est à son tour convoqué. Il accuse violemment les membres de la Commission d’établir un climat de persécution et de peur !