Rendez-vous du cinéma : Un Amour (Roman)

Rencontre avec Richard Copans.En partenariat avec La Maison des seniors de la Ville de Saint-Denis. Richard Copans Ecran 2 vendredi 22 mai à 14:30Les Rendez-vous du cinéma en partenariat avec la Maison des Seniorsprojection suivie d’une rencontre avec Richard Copans UN AMOUR (ROMAN)DE RICHARD COPANSFrance/2014/NB et couleur/1h30/documentaire et fiction, avec la voix de Dominique Blanc «À partir de leur rencontre à Chartres, en 1939, le film raconte l’histoire d’amour de Lucienne, vendeuse chez Gallimard, originaire de Soissons, et de Simon, étudiant américain, fils d’immigrés juifs lituaniens. Un amour sur fond de Grande Histoire, la fin de la guerre d’Espagne, la Seconde Guerre mondiale, la lutte contre le nazisme. Une épopée intime et politique. Une histoire qui fait des allers retours entre la France et l’Amérique. Lucienne et Simon, devenus personnages de fiction sous la plume d’un écrivain, Marie Nimier… Lucienne et Simon, mes parents. » Richard Copans « Plus d’une décennie après Racines, Richard Copans poursuit son roman familial. Son père fut le plus important chroniqueur de jazz de la radio française jusqu’aux années 1970. Copans a eu plusieurs idées magnifiques. D’abord, faire écrire l’histoire de ses parents par une romancière dont la langue sensuelle et précise transforme les souvenirs en voyage romanesque. Ensuite, faire dire ce texte à Dominique Blanc, merveilleuse de justesse cristalline. » Positif

SOIREE MAD MAX

SOIREE MAD MAX 1 et 2 avant la sortie national de MAD MAX FURY ROAD le lendemain ! Ecran 1 mercredi 13 mai – 20HSOIREE MAD MAXProjection unique des deux premiers volets mythiques En 1979, un OVNI australien débarque dans le monde entier… sauf en France! Après Massacre à la tronçonneuse, la censure giscardienne frappe encore et Mad Max ne connaît qu’une sortie dans les salles X, en version expurgée. Il faudra attendre 1982 et le deuxième volet pour que Mad Max sorte dans sa version intégrale. Le film est déjà culte, en cette époque de musique post punk, où ados et adultes dévoraient les planches de Druillet et Liberatore dans Metal Hurlant et L’Écho des savanes. L’iconographie cuir et métal de Mad Max infusait dans l’imaginaire collectif. Road movies ultimes, nihilistes et minimalistes, les deux films de George Miller sont des objets quasi uniques dans l’histoire du cinéma mondial. Souvent imités et jamais égalés, ils seront suivis d’un troisième volet particulièrement décevant, obéissant aux codes hollywoodiens. C’est donc avec inquiétude que les fans accueillirent la nouvelle de la résurrection de l’icône par son réalisateur d’origine… Les bandes annonces arri vèrent, qui petit à petit, nous dévoilaient des images de plus en plus folles, celles d’un Mad Max espéré qu’on n’attendait plus, le baroque en plus… C’est ainsi avec impatience que nous nous apprêtons à vous montrer Mad Max: Fury Road qui sort en salle en même temps que sa projection à Cannes, le jeudi 14 mai. Et pour patienter, on vous propose de redécouvrir les deux mythiques premiers volets, le mercredi 13 mai à partir de 20 heures. >> 20:00MAD MAX DE GEORGE MILLERAustralie/1979/couleur/1h25/VO sous-titréeavec Mel Gibson, Hugh Keays-Byrne >> 22:00MAD MAX 2 DE GEORGE MILLERAustralie/1981/couleur/1h37/VO sous-titréeavec Mel Gibson, Bruce Spence

Pandora

A Esperanza, un village de la côte espagnole, Pandora, une jeune Américaine, est indifférente aux riches prétendants qui la courtisent. Après avoir finalement accepté d’épouser un coureur automobile, elle rencontre le propriétaire d’un yacht, Hendrick Van der Zee, qui n’est autre que le Hollandais Volant de la légende, condamné à errer sur les mers et à ne redevenir humain que six mois tous les sept ans. Or, sa malédiction ne sera levée que s’il rencontre une femme qui, par amour, acceptera de mourir pour lui… Albert Lewin James Mason, Ava Gardner, Nigel Patrick, Sheila Sim, Harold Warrender

POUQUOI J AI PAS MANGE MON PERE

L’histoire trépidante d’Édouard, fils aîné du roi des simiens, qui, considéré à sa naissance comme trop malingre, est rejeté par sa tribu. Il grandit loin d’eux, auprès de son ami Ian, et, incroyablement ingénieux, il découvre le feu, la chasse, l’habitat moderne, l’amour et même… l’espoir. Généreux, il veut tout partager, révolutionne l’ordre établi, et mène son peuple avec éclat et humour vers la véritable humanité… celle où on ne mange pas son père. Jamel Debbouze Jamel Debbouze, Mélissa Theuriau, Arié Elmaleh, Patrice Thibaud, Christian Hecq