La fille et le fleuve (avant-première)

en présence de Sébastien Betbeder, cinéaste, et de la comédienne, Sabrina Seyvecou Sébastien Betbeder et Sabrina Seyvecou Ecran 2 vendredi 10 octobre à 20:30avant-première en présence de Sébastien Betbeder, cinéaste, membre de l’ACID et de la comédienne, Sabrina Seyvecou   LA FILLE ET LE FLEUVED’AURÉLIA GEORGESFrance/2014/couleur/1h05avec Sabrina Seyvecou, Guillaume Allardi, Serge Bozon, Françoise Lebrun   Nouk et Samuel s’aiment, mais leur jeunesse les rend possessifs et maladroits. Un jour, Nouk perd brusquement Samuel. Il se retrouve dans les limbes, c’est-à-dire ni vivant, ni mort… L’espoir fou de Nouk va-t-il l’arracher au Séjour des morts?   Voici le deuxième long métrage d’Aurélia Georges après son beau et inventif L’Homme qui marche. Sébastien Betbeder qui présentera le film (la réalisatrice étant sur le point d’accoucher) nous a lui-même enchantés, en décembre dernier, avec son superbe 2 Automnes 3 hivers.Belle soirée en perspective! Extrait – La Fille et le fleuve de Aurélia Georges (ACID CANNES 2014)

Sciences en bobines : le mystère de la disparition des abeilles

Rencontre avec des chercheurs et Olivier Darné, apiculteur dionysien. Ecran 2 Pour la deuxième année consécutive, L’Écran accueille une séance du festival itinérant, Sciences en bobines, organisé par l’association, Sciences Citoyennes. Ce festival propose une riche palette de films critiques et militants et des débats entre chercheurs et citoyens afin de privilégier le bien commun… pour des futurs meilleurs ! Projection suivie d’une rencontre avec des chercheurs et Olivier Darné, apiculteur dionysien.   LE MYSTÈRE DE LA DISPARITION DES ABEILLESDE MARK DANIELSFrance/2010/couleur/1h30Les abeilles sont un élément clé de notre agriculture. Sans elles, les fleurs ne peuvent pas être pollinisées ; et sans pollinisation, nos fruits et légumes ne pourraient être produits. Or, depuis 2006, les colonies d’abeilles s’effondrent mystérieusement, mettant en péril l’avenir même de nos sociétés. On parle de syndrome d’effondrement des colonies. L’enquête de Mark Daniels tend à nous faire comprendre les différents aspects de ce fléau. L’usage intensif des pesticides en agriculture n’explique pas tout. D’autres facteurs sont en jeu. Limpide et rigoureux, le film parvient à exposer méthodiquement une énigme aux multiples facettes. Les savoirs des scientifiques et des apiculteurs s’y rencontrent pour mieux nous faire appréhender un problème tout autant sociétal que scientifique. Le mystère de la disparition des abeilles : dernières révélations d’ARTE

Avant-première : National Gallery

Rencontre exceptionnelle avec Frederick Wiseman animée par Alain Keit, auteur et conférencier. Frederick Wiseman Ecran 2 dimanche 5 octobre à 14:30avant-première – rencontre exceptionnelle avec Frederick Wiseman, animée par Alain Keit, auteur et conférencier   NATIONAL GALLERYDE FREDERICK WISEMANÉtats-Unis–GB/2014/couleur/2h53/VO sous-titrée /documentaire   National Gallery s’immerge dans le musée londonien et propose un voyage au coeur de cette institution peuplée de chefs-d’oeuvre de la peinture occidentale du Moyen-Âge au XIXe siècle. C’est le portrait d’unlieu, de son fonctionnement, de son rapport au monde, de ses agents, son public, et ses tableaux. Dans unperpétuel et vertigineux jeu de miroirs, le cinéma regarde la peinture, et la peinture regarde le cinéma.National Gallery explore la relation entre la peinture des siècles passés et la narration filmique d’aujourd’hui et évoque le beau, le sublime, mais aussi la conservation et la restauration des oeuvres.Un an après At Berkeley, voici la nouvelle oeuvre de Frederick Wiseman: une passionnante immersion detrois heures dans une autre grande institution, la National Gallery à Londres.   Le film est un éblouissement d’un bout à l’autre! Il nous convie, tous nos sens en éveil, à une expérienceque cristallise l’excellence dans tous les domaines d’activité du musée. Les plus grands professionnelssont réunis au service d’une des plus grandes collections de peinture au monde – conférenciers, commissaires d’exposition, historiens et critiques d’art, restaurateurs et encadreurs… Un condensé d’humanité dans un lieu qui contient toute l’histoire et l’expérience du monde. C’est une fête sans cesse renouvelée de l’intelligence et de l’émotion esthétique, et le regard qui nous est proposé est celui d’un des plus grands cinéastes contemporains.

Ciné-goûter : Le Piano Magique

Valentin Rebondy de Cinéma Public Films, distributeur du film, viendra présenter les marionnettes. Valentin Rebondy Ecran 1   dimanche 5 octobre à 15:00Valentin Rebondy de Cinéma Public Films, distributeur du film, viendra présenter les marionnettes des personnages utilisées pour le Piano Magique.   La séance sera suivie d’un goûter   à partir de 5 ansLe Piano magiquePROGRAMME DE TROIS COURTS MÉTRAGES D’ANIMATIONFrance–Belgique–Pologne–Norvège/2014/couleur/48 minutes/VF/animation   LES DÉMONS DE LUDWIGDE GABRIEL JACQUEL (10’) Le grand compositeur Beethoven est influencé, tantôt par un ange, tantôt par un diable.   PLINK! D’ANNE KRISTIN BERGE (3’) Un artiste se laisse entraîner par son fils dans ses propres tableaux, où le fantastique et la musique se mêlent.   LE PIANO MAGIQUE DE MARTIN CLAPP (32’) Alors qu’elle tente de rejoindre son père, Anna découvre un piano brisé qui se transforme en un engin volant. Son petit-cousin s’invite sur l’engin qui les emporte au-dessus de Vienne, Paris, Londres. Ces trois courts métrages aux techniques différentes – cartoon, marionnettes, dessins –, ont pour point commun la musique. Le troisième, qui donne son titre au programme, est un conte fantastique, impressionnant de réalisme et de poésie, où la quête d’une petite fille pour son père va lui faire prendre conscience du monde qui l’entoure. C’est superbe! Ciné Musique « Le piano magique » dans le cadre des Nuits Magiques (33)