“est-ce ainsi QUE LES HOMMES VIVENT ?”

FINS DE MONDES

13es JOURNÉES CINÉMATOGRAPHIQUES DIONYSIENNES

Crises économique, politique et sociale, bouleversements écologiques... Fins de mondes. L’idée de catastrophe, d’épuisement, de finitude marque nos sociétés et particulièrement ce début de siècle. Face à ces crises multiples et pour ne pas laisser place au catastrophisme ou au sentiment d’angoisse, comment repenser l’avenir et envisager un monde nouveau ? Depuis ses débuts, le cinéma projette sur grand écran les craintes suscitées par le devenir collectif de l’humanité et le sens de l’existence individuelle. Destruction planétaire ou effondrements intimes, les films soulèvent les questions des fins dernières : quel monde après le chaos ?

Décomposition des valeurs, destruction de la vie quotidienne, fin finale ? Ou désir d’une nouvelle donne ? À travers plus de 70 films (classiques, inédits et avant-premières, fictions, documentaires, films expérimentaux, longs et courts métrages) accompagnés par de nombreuses rencontres (cinéastes, philosophes, journalistes...), Fins de mondes* propose une approche critique
et plurielle, à la mesure de la richesse et des enjeux que suscite cette thématique.

 

*Cette programmation est réalisée en partenariat avec Vertigo, revue de cinéma, dont le numéro 43, été 2012, s’intitule Fins de mondes.