14es JOURNÉES CINÉMATOGRAPHIQUES DIONYSIENNES

UTOPIA

5-11 FÉV-2014

Un astronaute a récemment donné à une constellation le nom de Jodorowsky.

C’est bien de cela dont il s’agit, lorsque l’on regarde l’œuvre du réalisateur chilien d’origine russe né en 1929 : d’un ensemble d’étoiles.

 

Réalisateur, auteur de « performances », mime, romancier, essayiste, poète et scénariste de bande dessinée, Alejandro Jodorowsky est un artiste prolifique. Il commence sa carrière comme marionnettiste avant de se lancer dans la pantomime. Dans les années 60, il fonde le mouvement Panique avec Roland Topor et Fernando Arrabal et crée au Mexique un théâtre d’avant-garde. Son premier long métrage, Fando et Lis, est adapté d’une pièce d’Arrabal. Révélé en 1970 par son western métaphysique El Topo, il oriente son cinéma vers une dimension mystique que l’on retrouvera dans La Montagne sacrée en 1973. Après l’abandon de plusieurs projets dont l’adaptation de Dune, reprise par David Lynch, il s’éloigne du cinéma pour y revenir, à 84 ans, avec La Danza de la Realidad.

Un ensemble d’étoiles, suffisamment proches pour relier entres elles des lignes imaginaires dessinant une œuvre unique, mystique, hallucinée : une constellation qui n’a de cesse de scintiller.

Retrouvez Alejandro Jodorowsky pour un week-end placé sous le signe de l’Utopia, les samedi 8 et dimanche 9 février 2014.

 

 

Séances :

Samedi 8 février :

- 16h : Fando et Lis

- 18h15 : El Topo , suivi d’une rencontre avec le réalisateur

- 21h15 : La Montagne , en présence du réalisateur

 

Dimanche 9 février

- 17h30 : La Danza de la Realidad, suivi d’une rencontre avec le réalisateur et Pascale Montandon-Jodorowsky, auteur de La Realidad de mi Danza, collaboratrice et costumière du film, puis d’une séance de dédicace du livre.

- 21h15 : Santa Sangre, suivi d’une rencontre avec le réalisateur


*Toutes les séances seront animées par Jean-Pierre Bouyxou, journaliste et critique français.